Les futurs défis du réseau tram de la STIB

En septembre 2018, une nouvelle ligne de tram sera mise en service. Plus qu’un chiffre, ce sera de nouvelles voies qui seront exploitées par la STIB avec la ligne  9 . Ligne allant relier la station  Simonis  à l’avenue Arbre Ballon via l’ UZ Brussel .

Aux environs d’octobre 2018, ce sera au tour du prolongement de la ligne  94  jusque  Roodebeek . A cette occasion, la ligne se verra renumérotée en  8 . De quoi la rendre plus importante au sens de la STIB.

Ensuite, à part un prolongement des lignes  3 ,  7  et  9  jusqu’au plateau du  Heysel , plus aucun changement n’est prévu. Prolongement ayant comme second but de construire un nouveau dépôt de trams à côté du Palas 12.
D’ailleurs, ce projet semble avoir du retard à voir la page le concernant sur le site de la stib.

Mais si des idées de projets ont déjà été abordées, rien n’a encore été réellement décidé et rendu public. Pourtant diverses choses ont déjà été abordées ou d’autres seront nécessaires vu l’évolution du parc et des besoins propres à certaines lignes.

Pourtant, entre ce dont la presse parle, ce qui à été annoncé par la STIB ou les changements qui devraient en découler, de nombreux défis attendent la STIB dans les prochaines années.

Suppression du  25 

Le projet qui a récemment été abordé dans la presse était la suppression de la ligne  25  (ou du moins, ne plus faire emprunter la grande ceinture).

En réalité, l’idée n’est pas neuve. Il avait déjà été abordé il y a quelques années avec les projets d’adaptations du côté de  Meiser  et la création de la cité des médias sur l’arrière du site de la RTBF à Reyers. L’idée pourrait être de justement y faire passer le tram pour ensuite le faire continuer plus loin. Pourquoi pas le Cora ( Gulledelle ) et/ou  Roodebeek ?  Cette suppression serait d’ailleurs cohérente avec la volonté d’avoir les lignes chrono (pour rappel les lignes de Tram sous 10 pour l’instant :  3 ,  4 ,  7 ,  8  et  9 ) qui évitent le plus possible d’être perturbé par des lignes n’offrant pas autant de régularité.

Dans la pratique cette séparation est réellement loin d’être le cas pour les lignes existantes : Le  3  roulant en partie avec des lignes moins performantes telles que les  25  et  55  du côté du nord et la ligne  51  après le midi, la ligne  4  circulant au sud avec les lignes  92  et  97 . Ou encore la ligne  7  circulant avec la ligne  19 , la ligne  25  ou dans des zones pouvant être bien embouteillées du côté de la bascule. Sans oublier les futures lignes  8  avec la ligne  25  ou la ligne  93  ou la ligne  9  avec la ligne  19 .

Restera à voir ce que donneront les études pour cette   »suppression du  25 « 

La métroification de l’axe nord-sud

D’ici 5 à 10 ans, si tout se passe bien, aura lieu la conversion en métro des tunnels entre  Albert et la  Gare du Nord  avec le prolongement probablement dans une seconde phase vers  Bordet Station . Ce changement se fera en bien plus de phases car, outre la prolongation du métro jusque Bordet, d’autres travaux seront nécessaires avant de pouvoir exploiter le métro dans la partie existante:

  • Créations d’une nouvelle station au gabarit métro du côté de  Lemonier . Probablement la station  Toots Thielemans .
  • Adaptation de la station  Albert  pour aménager le terminus métro au -2. Et réalisation des quais et/ou des voies de passage pour les lignes actuelles  3 ,  4  et  51 .
  • Adaptation de toutes les stations avec le besoin de quai haut.
  • Adaptation des voies et des équipements comme les voies et aiguillages, la signalisation ou du 3ème rail pour l’alimentation électrique.
  • Tout cela avec un besoin probable de tout couper pendant un certain nombre de jours pour permettre la finalisation complète de ce changement.

Mais cela soulève aussi un certain nombre de questions:

  • Pour le sud
    • Quid au sud de la ligne  51 ? Va-t-elle continuer à exister ? En tout cas entre  Globe  et  Albert ? De quoi avoir une ligne de 14 arrêts pour 20 minutes de trajet. Ce qui n’est guère beaucoup moins que la ligne  55  actuellement.
    • Quid aussi de la ligne  4  ? Va-t-elle continuer à exister ? Et si oui, toujours en 4000 ?
    • Quid de la grande ceinture ? Verra-t-on la suppression du point de chute  Churchill  de la ligne  7  afin de « fusionner » avec le reste de ligne  3  entre  Churchill  et  Albert  ?
  • Pour le nord
    • Quid de la ligne  3  ? On sait que la nouvelle ligne portera le numéro  3 . La ligne de tram existante sera plus que probablement renumérotée. Mais sera-t-elle fusionnée avec une autre ligne ? Où ira-t-elle faire terminus du côté de la  Gare du Nord  ou de  Rogier ?
    • Pour la ligne  55 , il y a de grandes chances qu’elle soit tout simplement supprimée.
    • Restera à voir l’impact des autres lignes de la région telle que les lignes  25 ,  62 ,  92 ,  93  voir même certaines lignes de bus.
  • Soirée
    • Si au début du plan tram mis en œuvre il y a environ 10 ans, nous avions 4 lignes de tram circulant uniquement en soirée, il ne reste dorénavant plus que la ligne  32  renfonçant la ligne  55  au nord et remplaçant la ligne  82  au sud qui voit dès lors son itinéraire limité en soirée.
      Nous risquons dès lors de voir la fin des lignes de soirée en tram pour la STIB.
  • Le matériel
    • Il ne faut pas oublier non plus qu’à termes, ce changement en métro aura comme conséquences de libérer un certain nombre de trams qui seront utilisés pour améliorer par la même occasion d’autres lignes.

Site du métro 3

Les nouveaux trams

PCC 7900

La STIB a annoncé il y a quelques mois avoir signé un contrat avec Bombardier pour la fourniture de nouveaux trams. Le contrat initial va voir la livraison de 60 nouveaux véhicules, nombre qui pourra aller jusque 175 si besoin. Le nombre de 60 correspond pratiquement aux 61 trams de type PCC 7900 (1977/1978) que la STIB possède encore. Il y a de grandes chances dès lors qu’ils ne servent qu’à remplacer ce type de véhicules n’ayant subi aucune révision comme a l’habitude de faire la STIB. Comme en parle la STIB, ils serviront entre autres à permettre l’apparition des trams à plancher bas sur la ligne  81 , mais aussi à permettre d’avoir plus de véhicules à plancher bas pour les lignes  8  et  9 .

PCC 7700/7800

Il faudra toutefois attendre une éventuelle commande de bien plus de trams pour soit voir une réellement augmentation du parc ou surtout voir la disparition des derniers véhicules à plancher haut que sont les PCC de type 7700/7800 (datant de 1972/1973).

Les lignes  39  /  44 

Si de nouveaux trams arrivent, et que toutes les PCC seront supprimées, la majorité des lignes aura soit une légère diminution de fréquences, mais aussi et surtout des trams à plancher bas et plus grand. Toutefois, sur les lignes  39  et  44 , l’impact sera plus important. En effet:

  • Quid du besoin de garder une fréquence si importante surtout sur le tronc commun avec des trams bien plus grands ?
  • Quid surtout du problème de nuisance à  GJ Martin  impliquant le passage par la trémie à contre-voie le soir ou avant 6 h le matin et avant 9 h 30 le weekend ?
  • Quid aussi du terminus en tunnel où se poseront clairement plusieurs questions ? Celle du passage de ce type de trams, mais aussi l’impossibilité d’avoir plus qu’un tram à quai ?

Il risque d’y avoir un besoin de gros changements sur cette ligne à terme afin d’être exploitée avec des trams modernes, mais limitée probablement à  Montgomery  et à son exploitation en elle même.

Les autres projets

Dans les cartons de projets de tram, on peut noter par exemple :

  • Une possible ligne de tram via Tour et Taxis. Si cela pouvait se faire à très long terme. Le plan bus qui y fera passer plusieurs lignes marque probablement une pause dans le projet.
  • Des lignes de tram de et vers la Flandre avec/par de Lijn. Si pour l’instant seules des lignes dites de Trambus avancent, c’est à plus long terme qu’on pourrait voir des lignes par exemple vers l’aéroport.
  • Ci et là des réaménagements de lignes ou d’arrêts où seul un impact local se fera. Par exemple; la réorganisation complète de la zone  Buyl  ou, d’ici quelques temps, un réaménagement complet de  Marie-José .

Le mot de la fin

Alors que nous resservent le futur du réseau tram de la STIB ?

  • L’augmentation du nombre de lignes empruntant une voie et de voies qui n’est empruntée que par une ligne ?
  • L’augmentation des trams à plancher bas ?
  • Création de nouvelles lignes ou en tout cas ajout de nouvelles voies dans de nouveaux quartiers ?
  • Des améliorations en vue en termes de priorisation des trams par des sites propres, dont des feux commandés par les trams ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.