la 4G+ ou le LTE-Advanced

Mobistar a annoncé début du mois le lancement commercial de la technologie 4G+ ou LTE-Advanced.

Les porteuses en LTE

En LTE, les porteuses peuvent avoir une largeur de bande de 1.4, 3, 5, 10, 15 et 20 MHz. C’est justement avec l’utilisation d’une porteuse ayant une largeur de bande de 20 MHz que le LTE ou la 4G permet d’atteindre un débit théorique en download de 300 Mb/s par porteuse. C’est-à-dire que si vous êtes seul et contre l’antenne, vous aurez pratiquement les 300 Mb/s.

Mais qu’est-ce que la 4G+ ou le LTE-Advanced ?

Il s’agit de la technologie LTE-Advanced, une amélioration de la technologie LTE connue plus commercialement en Belgique sous le terme de 4 G. Mais si on parle commercialement de 4 G pour la technologie LTE, la vraie 4G d’après les normes établies par l’UIT est le LTE-Advanced. Cette technologie permet d’atteindre des débits en téléchargement de l’ordre de 100 Mb/s en déplacement rapide et jusqu’à 1 Gb/s en mode statique.

La 4G+ est à l’UMTS (3G) ce qu’était la 3G+ (HSDPA/HSUPA), c’est-à-dire des améliorations de la technologie pour en améliorer ses capacités. Le principe en lui même est simple, le LTE est compatible depuis le départ avec plusieurs bandes de fréquences, en Belgique (et en Europe) on retrouve principalement le 800 MHz, le 1800 MHz et le 2600 MHz. Viendra s’ajouter dans quelques années aussi le 700 MHz.

En 4 G+, le principe va être simple, utiliser toutes les fréquences disponibles pour augmenter la bande de fréquences disponible et ainsi la vitesse. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter avec une possibilité de combinaison sans limites en fonction de la situation géographique, de la demande, de la qualité de réception ou tout simplement pourquoi pas du contrat signé par le client.

Pour en revenir aux porteuses du LTE, le LTE-Advanced va tout simplement utiliser toutes les porteuses que l’opérateur aura rendues disponibles pour la 4G+. Que ce soit sur la même bande de fréquences ou sur plusieurs bandes. Cela pourra se faire en utilisant jusqu’à 5 porteuses de 20 MHz chacune. En pratique, les opérateurs utilisent actuellement que deux voire trois porteuses pour la 4 G+.

La théorie dans la pratique

Prenons un opérateur, il possède 10 MHz dans les 800 MHz, 30 MHz dans les 1800 MHz et 30 MHz dans les 2600 MHz. Ce qui permet d’avoir 1 porteuse de 10 MHz en 800, 1800 et 2600 MHz ainsi qu’en plus 1 porteuse de 20 MHz en 1800 et 2600 MHz. Soit 5 porteuses pour un total de 70 MHz.

Il pourra par exemple offrir :

  • 10 MHz en 800 MHz et 20 MHz en 1800 MHz.
  • 20 MHz en 1800 MHz et à nouveau 10 MHz en 1800 MHz.
  • 10 MHz en 800 MHz et 20 MHz en 2600 MHz.
  • 10 MHz en 800 MHz, 20 MHz en 1800 MHz et 20 MHz en 2600 MHz.

Théoriquement, le nombre de porteuses pouvant être agrégé n’est pas limité. Par contre, la majorité des opérateurs dans le monde se limitent à agréger que deux voire trois porteuses. Le but étant probablement d’éprouver petit à petit la technologie surtout que tous les dispositifs ne sont pas forcément compatibles pour en utiliser plus que trois.

Source : 3GPP

Mais qu’en est-il en Belgique ?

Peu d’information filtrent sur la 4G+ réellement mises en place chez nous. Base a déjà annoncé des tests alors que Mobistar a annoncé son lancement commercial le 15 mai 2015. Pour ce qui est de Mobistar, nous pouvons nous attendre à ce qu’ils utilisent la porteuse de 800 MHz et la porteuse en 1800 MHz. Ce qui devrait faire un total pouvant aller de 20 MHz à 30 MHz suivant la zone.`

Bien sur dans la pratique, il faudra que les antennes sur lesquelles vous êtes connecté soit compatibles avec la 4G+ mais aussi et surtout que votre smartphone capte le signal des différentes porteuses.

Si dans la pratique l’augmentation de vitesse de pic ne sera pas forcément la plus significative, c’est l’augmentation de vitesse lorsque le signal est moins bon que nous devrions voir un progrès plus visible.

Plus d’informations

Le site de3GPP et la page sur le LTE-Advanced plus particulièrement


Laisser un commentaire