un iPad ou rien

Je ne suis vraiment pas fan d’Appel, pourtant j’ai fini par m’offrir un iPad. Le premier modèle, sans 3G et de 16Go.

Les raisons qui m’ont fait prendre un iPad sont les suivantes :

  • J’utilisais de temps en temps mon portable (PC ou MAC), mais c’est trop gros pour voir de petite chose
  • L’utilisation de mon Smartphone Android est pas mal, mais là c’est l’inverse, trop petit
  • L’absence à court terme d’une vraie solution de cette dimension avec Android (voir Google Chrome OS)
  • La découverte du monde d’iOS, j’étais d’ailleurs partit pour un iPod touch à l’origine. Mais la possibilité d’installer des applications iPhone/iPod Touch sur un iPad m’a fait choisir le plus gros.

Il faut dire que la bête en lui-même est fort sympathique. Un poids convenant assez bien à la taille et à l’utilisation que j’en aie.
Je me suis surpris à acheter 2 applications les yeux fermés, sachant la validation assez stricte de l’App Store.

Au final, je l’utilise pour Twitter devant la télévision, éventuellement me connecter à des services de messagerie instantanée, faire du surf sur internet light et surtout lire des journaux en ligne via les applications. Et quand elle se trouve sur mon bureau sur ma docking, l’iPad me sert d’iPod géant connecter à un kit audio 2.1.

Utilisation fort simple mais rencontrant mes besoins. Reste à attendre la sortie iOS 4.2 prévue en novembre 2010. Cette nouvelle version apportera le multitâche et d’autre améliorations. Une petite visite sur la page de présentation d’iOS 4.2 du site d’Apple pour les premiers détails.
Habitué à Android, le multitâche est la seule chose qui me manque vraiment. Laisser tourner en fond Twitter ou le client de messagerie instantanée en surfant en même temps sur internet.


Laisser un commentaire