Journée Découverte Entreprises : Rogier

Ce 2 octobre avaient lieu les Journée Découverte Entreprises en Belgique. J’en ai profité pour visiter le chantier de la Place Rogier ainsi que des infrastructures souterraines organisées par Bruxelles Mobilité et plus globalement par le service public régional de Bruxelles.

En quoi consiste le chantier « Rogier » ?

Le chantier Rogier consiste au réaménagement de surface de la Place Rogier y compris de la partie située dans l’axe de la petite ceinture, du réaménagement et de la rénovation de la station de métro et prémétro sous terraine, et en des travaux d’étanchéité sur le tunnel voiture Rogier.

Il faut savoir que dans le projet initial, les travaux d’étanchéité du tunnel avaient été prévus mais la précédente ministre de tutelle n’avait pas retenu cela pour des raisons de budget. Raisons qui ont mené à tous les problèmes des tunnels depuis le début de l’année 2016 à Bruxelles. Heureusement, les travaux auront bien lieu dans le cadre du réaménagement de la place mais avec un impact. Celui qu’une partie de la place déjà réaménagée devra être soit démontée ou détruite le temps du chantier dont une partie a eu lieu cet été 2016, la dernière phase devant avoir lieu pendant l’été 2017.

La vision du projet

Le projet qui est en cours de réalisation résulte d’un concours ayant eu lieu. Le projet victorieux consiste en la réalisation d’un atrium multimodal, en un auvent surplombant l’atrium ainsi qu’une partie de la place Rogier, de la rénovation complète de la station de métro et prémétro, en le réaménagement d’une plus grande zone dédiée aux piétons et en des voies de circulation réservées aux bus et aux vélos ainsi qu’à divers aménagements pour les personnes à mobilité réduite.

L’atrium va être un puit de 4 niveau reliant le sol de la place Rogier à la mezzanine de la station de métro avec, comme niveau intermédiaire, celui dédié à une zone d’exposition et au quai de la ligne de métro 2 et 6. Un escalator reliera directement la place Rogier au niveau mezzanine, de quoi permettre un passage en sous-sol entre l’entrée du côté de la tour Belfius et une remontée par City 2 ou par la fin de la rue Neuve. Ce qui permettra une traversé en sécurité de la petite ceinture.

jde-zoom-rogier

Une passerelle va surplomber cette atrium qui permettra de relier l’axe de la rue Neuve à l’axe de la rue de Brabant, deux pôles commerçants importants de la zone.

jde-rogier-atrium

Un auvent de 62,8m de diamètre et de plus de 10m de haut surplombera cette atrium et une partie de la place Rogier. De quoi garder au sec la station de métro mais aussi d’aménager un pôle horeca dans les pieds de l’auvent.

Cet auvent qui semble fini à pourtant encore divers problèmes et finitions manquantes. Ainsi, le plastic installé sur son toit est mal aligné. Une correction devra avoir lieu. Heureusement, celui-ci est composé de 6 éléments qui sont indépendants. De quoi permettre, si besoin, un remplacement uniquement d’une partie de celui-ci en cas de besoin.
Une autre partie à terminer consiste au remplissage d’une partie des triangles par des boiseries. Ceux-ci seront chargés de faire un jeu d’ombre lorsque le soleil sera de la partie mais aussi de réfléchir la lumière projetée depuis le sol quand la nuit sera tombée et ainsi éclairer la place.

Un strip est déjà en grande partie aménagé du côté nord de la petite ceinture. La raison de cet aménagement de ce côté-là est parce qu’il se situe du côté où il y a le plus de soleil. De quoi favoriser l’installation de commerce de type horeca avec des terrasses mais aussi avoir des zones de rencontre et des emplacements où s’asseoir grâce à la création de dénivelé.

Ce strip sera entièrement de couleur blanche réalisé à base de plaque de béton et de galet. Bruxelles-mobilité nous a expliqué qu’il est aussi réalisé à l’aide de matériaux facilement lavables. Vu le peu de hauteur disponible dans le sous-sol, il n’est pas possible de planter des arbres de grandes tailles. L’aménagement comporte donc des zones où des bacs ont été installés afin de permettre l’installation de petits arbres.

La place Charles Rogier sera ­elle entièrement réalisée de couleur noir avec très peu de mobilier urbain. Seul un brumificateur devrait voir le jour devant la tour Belfius. Le reste étant destiné à la tenue d’évènements tels que des concerts.

L’axe de la petite ceinture a déjà reçu son aménagement définitif en ce qui concerne l’automobile. Deux voies de circulations dans chaque sens sans possibilités de tourner vers la gare du nord ou vers de Brouckère.

En parallèle côté nord, nous retrouverons à termes une voie de circulation dans chaque sens en site propre destinée aux bus et aux taxis avec la possibilité de rejoindre la gare du nord. Un arrêt de bus en cuvette a d’ailleurs été aménagé sur la place Rogier et permettre une descente des bus plus facile pour les personnes à mobilité réduite.

La station de métro Rogier est, elle, pratiquement terminée. Bien plus ouverte et plus claire grâce à la lumière venue de l’extérieur. Le réaménagement a aussi consisté en la création de zones de commerce dans la station même.

Les coûts ?

Les coûts communiqués lors de la visite parlent de 9 millions pour la rénovation de la station de métro ainsi que de 10,5 millions pour le réaménagement de surface et de 7,5 millions pour l’auvent.

Merci

Merci à toutes les équipes du Service Public Régional de Bruxelles qui nous ont fait découvrir l’envers du décor de façon très sympathique.


Laisser un commentaire