Nouvelle répartition dans la bande de fréquence des 1800 MHz

Telenet Tecteo Bidco avait reçu la possibilité d’avoir des fréquences dans les 900 et 1800 MHz à partir du 27 novembre 2015. Celle-ci était liée à une procédure qui n’aura finalement pas lieu étant donné que l’opérateur a renoncé à cette possibilité. L’IBPT a pris une décision récemment permettant de réattribuer ces fréquences aux trois opérateurs existant, et ceci sous réserve qu’ils le veuillent tous les trois et qu’aucun autre opérateur ne prétend à ce spectre de fréquences.

Les trois opérateurs devront s’acquitter d’une redevance pour l’utilisation de ces fréquences sur le territoire comme ils le font déjà pour la partie qu’ils ont déjà.

Belgacom et Mobistar ont actuellement de 20,8 MHz duplex (soit 104 canaux 2G) alors que Base Company en a actuellement 22 MHz duplex (soit 110 canaux en 2 G). Jusqu’au 27 novembre 2015, les trois opérateurs pourront prétendre à 24,8 MHz duplex chacun et après le 27 novembre, ils auront chacun 25 MHz.

Pourquoi duplex ?

Il faut savoir que les réseaux utilisent une fréquence entre l’antenne et le téléphone et une autre pour le retour du téléphone vers l’antenne. Les opérateurs ont alors en réalité deux fois une bande de fréquences. Mais les fréquences d’envoi sont liées de façon fixe en fonction de la technologie à celles de réception.

Neutralité technologique

Les opérateurs vont pouvoir utiliser ces fréquences de deux façons différentes. La première sera de continuer à utiliser une partie du spectre pour fournir de la 2G dans des zones à fortes demandes. Même si ce besoin va diminuer avec l’augmentation du parc compatible en 3G et l’arrivée d’ici quelques mois de la possibilité de lancer des appels vocaux via les réseaux 4G via la technologie VoLTE.

Amélioration de la 4G

L’autre utilisation sera d’augmenter la partie du spectre utilisé pour la 4G. Un plus grand spectre permet ainsi une meilleure bande passante avec le LTE. Mieux encore, l’utilisation combinée du 800 et du 1800 MHz sera encore plus bénéfique pour la 4G+ ou LTE-Advanced.

Les opérateurs utilisent actuellement jusqu’à 15 MHz pour leurs réseaux 4G sur la bande de fréquences des 1800 MHz. Un passage à 20 MHz sera ainsi envisageable sur une grande partie du territoire à terme. De quoi permettre une augmentation des débits sur une zone et ainsi absorber une partie de l’augmentation de la demande.

Plus d’information


Laisser un commentaire