L’effet de la régionalisation des permis d’environnement

Alors que la sixième réforme de l’état se met progressivement en place. Certaines compétences ont déjà été régionalisées depuis de longues années. C’est par exemple le cas de la gestion et le contrôle des permis d’environnement pour les antennes de téléphonie mobile.

S’il n’y a pas eu de réels problèmes en Wallonie et en Flandre, nous avons pu constater avec la saga de la 4G à Bruxelles que dorénavant chaque région avait ses propres règles. Et si le problème n’est pas encore totalement réglé sur le terrain, cela devrait s’améliorer dans les prochains mois. Mais j’en ai déjà assez parlé dans des articles spécifiques que je vous invite à lire ou relire.

Ou je veux en venir dans cet avis du vendredi, c’est que l’IBPT, l’organisme fédéral qui était en charge de ces compétences jusqu’en 2009, avait créé un site pour permettre d’avoir des informations sur les antennes qui se trouvent sur le territoire. Un site qui même s’il n’était pas parfait avait le mérite de n’avoir qu’une seule adresse et d’être disponible en plusieurs langues.

La Belgique étant complexe, ce site s’il existe encore n’est malheureusement plus mis à jour pour Bruxelles depuis de nombreuses années et pour la Flandre depuis le 31 décembre 2013.

Pour être précis, tous les sites existants avant ces dates restent affichés sur le site de l’IBPT, mais ceux disparus, ceux mis à jour ou encore les nouveaux n’y apparaissent tout simplement pas. Mais pour la Wallonie par contre le site est toujours maintenu, et pour cause, la Région wallonne avait soumis à un marché public l’attribution d’un système de mise à dispositions du public des informations sur les permis des antennes. Et c’est à l’époque l’IBPT qui avait remporté le marché entre autres sur base d’un outil existant et ayant fait ses preuves.
Si la Flandre avait dans un premier temps fait comme la Wallonie en laissant les données sur le site de l’IBPT, j’ai découvert en début d’année 2014 qu’ils avaient eux aussi lancé leurs propres sites à l’image de Bruxelles.

D’un point de vue du citoyen je suis partagé entre le fait d’avoir d’un côté un outil non mis à jour. Une information qui semble incomplète sur ou se trouvent les informations à jour et surtout sur la nécessité d’avoir trois outils différents dans notre petit pays. Mais d’un point de vue d’informaticien je sais par expérience que réussir à bien faire fonctionner deux outils ensembles coûte souvent autant si pas plus que faire un nouveau adapté à chaque système.

Dans tous les cas, trois adresses à retenir :

Pour Bruxelles, la carte et les permis gérés par l’IBGE : http://geoportal.ibgebim.be/webmap/antenne_emettrice_gsm.phtml?langtype=2060

Carte IBGE

Pour la Wallonie, les informations sont gérées par l’ISSEP, mais visibles via le site de l’IBPT : http://www.sites.bipt.be/index.php?language=FR

Carte IBPT

Pour la Flandre, la carte et les permis gérés par LNEhttp://www.lne.be/themas/milieu-en-gezondheid/zendantennes/zendantenneskaart

Carte LNE

 

Merci à Jessica Dussart (@g6kd) pour le visuel de l’article.

sites-d-antennes

 


One Comments

  • Emilio

    13/07/2014

    Très beau commentaire avec une superbe recherche.

    Reply

Laisser un commentaire