Découverte du Nexus 5

Depuis ce samedi 2 novembre 2013 à 10 h 13, je suis l’heureux possesseur d’un Nexus 5.

Et voilà #nexus5

A post shared by Tibius (@tibius) on

Rapidement, le packaging est très proche de la Nexus 7 FHD. Une boite bleue contenant le Nexus, un chargeur USB, un câble USB, une pointe pour ouvrir le compartiment micro-sim et un petit guide papier de démarrage rapide.

Après avoir introduit ma carte micro-sim, je lance le Nexus 5. Le démarrage est un peu lent. Mais il s’agit du premier, les suivants sont bien plus rapides. Lors du passage dans les menus de configuration, il voudra absolument faire une mise à jour de 133 Mo. Une fois fait, il redémarre et je peux enfin l’utiliser.

Deux choses me sautent directement aux yeux, un écran qui donne vraiment bien et une rapidité époustouflante. Android KitKat participe probablement à cette amélioration et cette capacité logicielle. On rajoute à cela une légèreté du téléphone et un contour de l’écran assez minimaliste.

Les premiers retours que j’ai eus sur l’aspect matériel lui donnent vraiment un aspect pro, même pour un fan d’iPhone. Autant au niveau logiciel que matériel. Cela reste toutefois du plastic, mais l’arrière mou, légèrement plus mou que celui de la Nexus 7 FHD n’y est pas étranger.

Au niveau APN, les quelques tests que j’ai effectués m’ont positivement surpris. Par exemple cette photo faite dans un noir total. L’éclairage venant exclusivement du flash du Nexus 5.

IMG_20131102_185228

 

Pour ce qui est de la batterie, d’expérience se faire un avis avant la fin de la première semaine n’a pas de réel intérêt. J’ai beaucoup joué avec l’appareil aujourd’hui, et il a tenu jusque 19 h. La charge initiale était e de 65 % environ.

Nexus 5 GoogleDécouvrez des exemples de photos du Nexus 5 dans un second article

 


One Comments

Laisser un commentaire