La fin du RSS ? Pas pour moi !

Avec la disparition de Google Reader, un grand nombre de personnes écrivent que c’est la fin du RSS qui pousse en partie Google à supprimer le service.

Certes, demander à n’importe qui ce qu’est le RSS. Peu sauront ce que c’est, et encore moins l’utilisent consciemment ou non.

Mais une phrase bien connue est « Je ne suis pas tout le monde ». Rien ne me permet pour l’instant de remplacer ma façon de consommer l’information.J’aime lire les titres, et seulement lire les détails si l’envie s’en fait sentir. Ensuite, je ne veux pas de commentaire inutile dans un premier temps. Le RSS est parfait pour ça. Pourtant, on essaye de me faire passer à d’autres moyens.

Twitter

Ce réseau social pourrait être un bon remplaçant en théorie, malheureusement en pratique ça ne l’est pas. D’abord parce que tous les sites n’ont pas forcément un compte Twitter. Ensuite parce que tous les sites n’ont pas forcément un compte dédié à l’actualité. Vous avez soit un compte personnel où sont aussi publiées les nouvelles. Ou alors , ils ont un compte qui sert aussi bien à l’actualité du site qu’à la relation avec les visiteurs ou à la retransmission d’information.

Facebook

Le plus gros réseau social pourrait être aussi une alternative. Grâce au système de page, beaucoup de sites en ont une. Mais ici aussi, ce n’est pas forcément tous les sites qui publient les actualités sur une page. De plus, les règles de Facebook font que nous n’allons voir que 20% des publications. Sauf si ceux qui publient payent. Autant dire que le système n’est pas optimal pour être sûr de ne rien manquer. Sauf aller explicitement sur la page, mais là autant aller sur le site directement.

Google+

L’alternative de Google reste son propre réseau social. Mais ils ont encore un grand problème, rien ne permet encore de publier automatiquement sur le site. Autant dire que peu de sites publient directement leurs informations sur le réseau.

Mon système

Avec la disparition de Google Reader, et de ses applications mobiles. J’ai décidé de prendre Feedly. Un système ayant une interface assez « spéciale ». Mais qui me permet de continuer de consommer de la même façon. Sans rien rater des quelques sites que je souhaite suivre. J’utilise en parallèle les réseaux sociaux pour découvrir de nouveau site ou lire sporadiquement sur d’autres sujets.


2 Comments

  • Tilto

    17/03/2013

    On annonce toujours la fin de systèmes sous prétexte que d’autres arrivent. Les mailinglist devaient disparaître au profit de facebook , c’est con depuis que facebook limite les diffusions et fait payer, les Ml sont de retour. Le rss ça rique d’être pareil, oublier du grand publique quelques temps, puis vu que le font est hyper simple, reviendra sous une autre forme . Le pas confondre le contenu (info) et le contenant (reader).
    Au fait j’ai vu cet article car je suis le blog en rss 🙂

    Reply
    • Jonathan Estevez

      17/03/2013

      Oui en effet, je me suis fait la même réflexion avec Facebook et les ML. Quand je vois que je passe à côté de certaines informations de page, je me demande à quoi ça sert encore …

      Pour le RSS, le grand public ne sait pas ce que c’est et ne veut pas savoir. Mais par contre, des interfaces à la Feedly qui supprime le côté technique peut être un bon point pour le démocratiser. Mais uniquement pour de l’actualité, le social restera pour les réseaux j’ai l’impression.

      Reply

Laisser un commentaire