Mobistar sur le cable

Le futur de Mobistar aussi sur le câble

J’ai eu la chance d’avoir été invité par Mobistar pour une discussion informelle au sujet de l’arrivée prochaine de Mobistar sur le câble des câblo-opérateurs. Cela m’a permis d’apprendre certaines choses et d’en confirmer d’autres. À moi maintenant de vous transmettre toutes les informations utiles sur le sujet.

Logo Mobistar

Une première européenne voire mondiale

La Belgique est un des premiers marchés où une régulation va être mise en place afin d’ouvrir le réseau du câble à d’autres opérateurs. Mobistar se retrouve dans la position de cobaye mondial même si d’autres pays et donc d’autres opérateurs commencent à se lancer dans le projet en voyant ce que Mobistar réalise dans notre pays pourtant très complexe.

Une quadruple régulation

csa-ibpt-medienrat-vrm

Vu la régionalisation d’un nombre grandissant de compétences dans notre pays, la mise en place d’une offre régulée se retrouve être fort complexe avec un grand nombre d’intervenants. La gestion des câblo-opérateurs est sous la tutelle des communautés. Il y a donc le CSA en Wallonie francophone, le Medienrat en Wallonie Germanophone, le VRM pour la Flandre. Bruxelles étant bilingue, c’est l’IBPT qui est en charge dans cette région.

4 ou 3 réseaux ?

Brutele Tecteo Voo Numéricable Telenet

Nous avons en Belgique trois grands opérateurs au niveau commercial qui sont Telenet, Numericable et Voo. Si pour Telenet et Numericable il s’agit d’un seul réseau, pour Voo par contre les choses se compliquent un peu. Derrière ce nom se cache en réalité une association économique de deux réseaux que sont Brutélé et Tecteo. Heureusement pour Mobistar, les régulateurs ont été dans le sens d’un seul réseau et donc le besoin de payer qu’une seule fois les 600.000 € de frais d’entrée par réseau. Soit 1.2 million de payés à Telenet et à Voo. Numéricable est pour l’instant mis sur le côté principalement par la charge de travail nécessaire à la mise en place de la solution.

TV analogique obligatoire

Particularité de l’ouverture, les opérateurs voulant offrir un service via le réseau des câblo-opérateurs seront obligés de payer au câblo-opérateur les frais pour l’accès à la TV analogique. Même s’il s’agira de prix avec une réduction, les opérateurs ne pourront pas proposer uniquement de l’internet.

Pas de téléphone

Autre particularité du système mis en place en Belgique, les fréquences dédiées à la téléphonie fixe via le câble ne seront pas ouvertes à la concurrence. Mobistar ne pourra pas offrir de téléphonie vocale fixe. Par contre des solutions existent pour en faire via les fréquences dédiées à internet, mais tout cela viendra au mieux dans une seconde phase. Commercialement parlant, Mobistar pourrait offrir de la téléphonie via son réseau mobile.

Un multi-chiffrement

Mobistar a fait le choix de ne pas dépendre du câblo-opérateur en place pour la partie technique quand c’est possible. Ainsi, les chaines de télévision en numérique seront cryptées de plusieurs façons différentes sur la même fréquence. Cela permettra à l’opérateur d’être indépendant pour la gestion des droits.

Par contre, Mobistar ne pourra pas être indépendant au niveau des chaînes proposées sur les différents réseaux. Si le réseau de Telenet a encore un peu de place, celui de Voo est pratiquement rempli complètement avec entre autres les bouquets BeTV. Pourtant le système de régulation a un système permettant à Mobistar de demander d’introduire de nouvelles chaînes, mais ce n’est pas prévu dans la première phase de déploiement. Cette dépendance aura une autre conséquence pour Mobistar, c’est de ne pas pouvoir proposer virtuellement les mêmes bouquets partout sur le territoire, mais de devoir réaliser des bouquets en fonction de la localisation du client.

Offre multiplay

Si rien n’est encore réellement décidé au niveau commercial, il y a de grandes chances que seules des offres multiplay complètes seront lancées au départ du lancement commercial.

Modem et décodeur

Mobistar emploiera son propre matériel qui aura la particularité d’être utilisable sur tous les réseaux, qu’il s’agisse du modem pour l’accès internet ou des décodeurs TV. Le décodeur TV par contre ne contiendra pas de partie modem, un lien sera alors nécessaire entre le modem et/ou les décodeurs pour la partie VOD et les services. Mais diverses solutions sont à l’étude par exemple le WiFi.

Autre point du matériel, l’installation se fera par du personnel Mobistar (ou sous-traitant Mobistar) et non pas par le câblo opérateur.

L’accès internet

La connexion internet se fera via le réseau du câblo-opérateur jusqu’à un point de centralisation où il passera ensuite via le réseau de Mobistar. La connexion vers le nuage internet sera réalisée par la maison mère Orange, de quoi profiter des qualités du groupe et de son réseau mondial.

Les clients Mobistar auront ainsi des adresses IP publiques Mobistar qu’importe son réseau de câblo distribution.

Lancement fin 2014

Si aucune date n’est encore connue chez Mobistar pour le lancement, tout laisse penser qu’il aura lieu pour la fin de l’année 2014. Restera à voir si le lancement sera possible sur le réseau de Telenet et les réseaux de Voo en même temps ou en plusieurs phases.

Le but de Mobistar est clairement de lancer une offre qui cassera le marché grâce à une politique d’offre et de tarifs agressif. C’est un projet sur le long terme et les résultats n’arriveront probablement pas du jour au lendemain. Le marché Belge étant à saturation, l’opérateur devra convaincre les utilisateurs à migré vers son offre.

Plus d’informations (Communiqués de presse Mobistar)

Merci Jessica Dussart (@g6kd) pour le logo de l’article et l’aide pour le texte.

Mobistar sur le cable


7 Comments

  • Sarah

    25/06/2014

    On a eu tellement d’annonces ‘on va casser le marché’ dans le milieu telecom, que je n’y crois pas du tout à leur offre « compétitive ». Au mieux, on paiera 3 ou 4€ moins cher et on aura les mêmes chaînes. Une vraie concurrence serait un opérateur qui offre d’autres chaînes (un peu comme Belgacom vs. Voo) pour moins cher.
    De plus, j’aurais opté pour une diffusion en DVB-T pour que les utilisateurs puissent se passer d’un décodeur, la plupart des télés étant compatibles DVB-T avec lecteur PCMCIA. Là, ça aurait été une vraie alternative intéressante aux cablos actuels (mais je suppose que ce n’est techniquement pas possible).
    Et si j’ai bien compris, le décodeur ne sera pas compatible avec la VOD. Donc, du DVB-T donnerait vraiment la possibilité de se passer d’un décodeur inutile.
    Et cette absence de la VOD c’est vraiment très mauvais surtout avec l’arrivée de Netflix. D’après ton article (et toujours si j’ai bien compris), la VOD devra se faire autrement que via le décodeur (un peu comme avant avec les chaînes « Kiosk » de BeTV/CanalSat où cela se faisait par téléphone, donc vachement pratique).

    Aussi, le fait qu’il n’y ai pas de nouvelles chaînes prévues, cela veut dire qu’il n’y aura toujours pas une vraie offre ciné intéressante (parce que l’offre de BeTV ne casse pas la baraque).

    Un nouveau concurrent c’est toujours une bonne chose pour autant qu’il apporte réellement quelque chose. On verra donc dans quelques mois 😉

    Reply
    • Jonathan Estevez

      26/06/2014

      L’offre commerciale n’est pas encore connue donc difficile de dire.

      Concernant le DVB-T, le nombre de chaine possible est beaucoup trop faible et pas ou peu d’interactivité avec ce réseau. De plus un certain nombres de TV sont déjà compatible DVB-C aussi, mais après se pose le problème de compatibilité aussi.

      Le décodeur sera bien sûr compatible VOD, ne pas en avoir serait presque suicidaire. Le système est encore à l’étude au niveau de la connexion, car la VOD est de l’IP majoritairement.

      Mobistar parle d’un projet à longs termes, il y aura donc plusieurs phases, tout n’est pas non plus encore communicable j’imagine. Et une offre ciné peut venir par un autre système.

      Reply
  • Sarah

    26/06/2014

    Quand je parle de DVB-T, je ne parle pas de hertzien mais de la norme. Il est tout à fait possible de diffuser en DVB-T sur le câble. La preuve, les Suisses le font sans problème.

    Quant au projet à long terme, ça, je trouve que c’est une très très mauvaise idée! Sortir un produit qui n’est pas fini c’est le tuer dans l’oeuf. On va encore se retrouver avec un décodeur bancal, ça va gueuler dans tous les sens et le produit aura une mauvaise réputation (d’autant que Mobistar part avec un sérieux handicap à ce niveau). Si Mobistar veut se relancer dans la télévision, ils ont intérêt à faire un produit bien fini et sans bug. Les anciens clients MobistarTV s’en mordent encore les doigts aujourd’hui! Faire un truc « c’est temporaire on fera mieux plus tard », ça ne marchera jamais. Et, encore une fois, surtout quand on s’appelle Mobistar et qu’on a la réputation d’être le plus mauvais opérateur du pays…

    Reply
    • Jonathan Estevez

      26/06/2014

      Les problèmes du DVB-T sont commun au hertzien ou au câble 😉

      Quand je parle de Long termes, c’est justement de lancer un produit bien fini des le départ, et d’ajouter des briques par la suite. Certains services ne sont pas forcément utile des le départ pour la majorités des clients

      Reply
  • Michel

    28/06/2014

    bonjour,

    Je suis d’accord avec Sarah,

    Une carte d’accès fonctionnant avec un port CI+, norme dvb-c (tnt via le câble) et c’est tout. Pas besoin de décodeur annexe.

    Reply
    • Jonathan Estevez

      28/06/2014

      Il y a deux problèmes avec le CI+. Le plus gros et est celui d’avoir des équipements parfaitement compatibles entre eux. Et qui le reste à la moindre mise à jour. Cela pose apparemment pas mal de problème aux opérateurs en place.
      Le second problème concerne les services. Un CI+ enlève pratiquement tous les services qui pourraient être offert.
      Maintenant le point a été discuté avec Mobistar, et la porte reste ouverte, mais ça sera dans une seconde phase au plus tôt. D’abord quelque chose d’uniforme et de stable avant d’avoir plusieurs types de matériel et devoir surtout en assuré le support.

      Reply
      • Michel

        28/06/2014

        Et c’est vrai que le support n’est technique ou commercial pas du tout le fort de mobistar.

        Reply

Laisser un commentaire