Un beau 100ème tour de France

Après 3 semaines, 21 étapes, 13 vainqueurs d’étapes différents, 5 porteurs de maillots jaunes, le 100e tour de France de vélo se termine.

La RTBF sur ce tour de France

La première chose, c’est bien sur le plaisir le tour devant ma TV sur la RTBF. Avec Rodrigo Beenkens, une sacrée référence, mais aussi un vrai journaliste. On apprend de belles choses que ce soit actuel ou historique. Il ose mouiller sa chemise et n’a pas peur de revenir sur de mauvaises informations. Sans oublier le consultant qui l’accompagnait, Cyril Saugrain, un ancien coureur cycliste français qui apporte ce vécu nécessaire dans ce genre de commentaire. Sans oublier bien sur les autres membres de l’équipe.

Christopher Froome

Maillot_JauneVoilà plusieurs années qu’on n’avait pas eu un aussi beau vainqueur avec une vraie course. On dira probablement dans le futur que le tour était déjà jouer après la 8e étape. Mais au final, il a dû se battre. On l’a vu aussi souffrir et même un peu perdre. Sans oublier qu’il a toujours été aux interviews. Peut-être un des premiers vainqueurs que j’apprécie.

Certes il y a cette polémique autour d’un possible dopage. Mais cela devient accessoire quand la course est aussi belle. Le futur nous dira ce qu’il en est de toute façon.

Sans oublier qu’il a toujours été très reconnaissant du travail de ses coéquipiers et surtout de Richie Porte.

Nairo Quintana

Maillot_BlancMaillot_PoisCe jeune colombien est probablement le représentant des nouveaux coureurs. Ils ont du panache, ils se battent et n’abandonne jamais. Sans oublier qu’il décroche quand même pour son premier tour, une seconde place, le classement de meilleure jeune et surtout le classement de la montagne. Nous avons enfin un vrai vainqueur de montagne, pas un coureur de dos d’âne comme certains lors des dernières années

Les bons moments

Maillot_Vert

  • J’ai aimé cette nouvelle génération qui a eu sa chance cette année.
  • De vraie étape disputée, malgré un tour joué très tôt virtuellement, le maillot jaune a été attaqué.
  • De beau geste de certains coureurs, on retiendra celui de Voigt avec le bidon et le petit garçon.
  • Ce beau spectacle offert avec cette dernière étape et donc du tour en soirée.
  • Je ne pourrais pas finir cette liste sans parler de Sagan qui aime faire le show.

Les mauvais moments

  • Le plus fort, mais surtout le dernier, est le geste de Pierre Roland dans l’avant-dernière étape du tour avec Anton.
  • L’inconstance dans tout ce qui est traitement des coureurs. Un traitement trop à la tête du client. Mais est-il humain de faire autrement ?
  • Cet esprit trop franco-français dans certaines choses.
  • Le dispositif de France-Télévisions qui laisse parfois à désirer. De mauvais suivis et surtout des interviews qui datent d’une autre époque.

Laisser un commentaire