De Mobistar à Proximus

ProximusEn ce début septembre, la société pour laquelle je travaille à basculé ces lignes mobiles de Mobistar à Proximus. Nous devions passer un certains nombres de cartes, activer les services data et le Blackberry dans la majorité des cas. Bien sur, tout ne c’est pas passé comme prévu !

  1. J-5 : Pour valider l’utilisation d’un service utilisant une connexion internet mobile, nous avions demander de transférer à l’avance un numéro. Malheureusement, il y a eu un problème entre Mobistar et Proximus, qui ont empêché ce transfert.
    La solution mise en place la veille du transfert, à été d’activer un nouveau numéro provisoirement avec le service Mobile Internet actif.
  2. Jour J : Comme annoncé lors d’un transfert, un sms doit prévenir l’imminence du portage vers le nouvel opérateur.
    L’accès au réseau est enfin coupé chez Mobistar. Après un traitement et une mise à jour des bases de données, le numéro est activé chez Proximus dans les 20 minutes environ. Autre problème, les téléphone portable continue d’affiché la réception et le nom de l’opérateur actuelle … tant qu’une tentative d’appel, de connexion au réseau data ou d’envoi de sms n’est réalisé.
    La solution est alors de régulièrement faire une tentative d’appel vers sa messagerie vocale par exemple. Solution loin d’être pratique vous l’avouerais.
  3. J perdu : Certaines cartes ont en plus été transférer avec plus de 24h de retard. Certaines ayant en plus été désactivé chez Mobistar et activé plusieurs heures après chez Proximus. Lorsqu’il s’agit des cartes des personnes se trouvant sur la route, cela engendre diverses complications « logistique ».
  4. J+1 : Les services annexes telle que la connexion au Blackberry ou la connexion internet data ont pour leurs part, été activé que le jour J+1. Autant dire que certaines activité sont revenu à un fonctionnement digne du 20ème siècle …
    Du à l’activation tardive, l’activation du service Blackberry sur un téléphone du même nom aura nécessité d’enlever la batterie pendant une minute et la remettre pour que tout se mette en place proprement. Un simple redémarrage ne suffisant pas.
    Pour la connexion internet mobile, là aucun problème.

Autant dire que tout ne c’est pas passé comme prévu. Les lenteurs et les quiproquo ont été nombreux. Heureusement, tout est pratiquement rentré dans l’ordre en un peu plus de 2 jours.

Mais cela ne veux pas forcément dire que dans l’autre sens c’est mieux. A se demander si un portage c’est déjà réalisé sans problème …


Laisser un commentaire