Le futur du réseau Mobistar avec la 4G+ et la VoLTE

Logo MobistarLors d’une rencontre récente chez Mobistar, j’ai eu la chance d’en apprendre un peu plus sur le futur du réseau Mobistar. Au programme : les bandes de fréquences 800, 1800 et 2600MHz, la 4G+ et le futur des appels avec le VoLTE. Mais on n’oublie pas les améliorations sur la 3G.

Quelques chiffres d’abord

Pour mai 2014, 25 % des smartphones connectés au réseau Mobistar ayant un abonnement mobile Internet étaient déjà compatibles 4G. De quoi faire transiter déjà plus de 10 % du trafic Internet à Bruxelles par le réseau 4G de l’opérateur.

En ce qui concerne la couverture, Mobistar communique actuellement le nombre de 370 villes couvertes et de 59% de la population couverte. Si ce chiffre semble faible comparé aux deux autres opérateurs, cela s’explique par la volonté de l’opérateur de ne parler de couverture que lorsque celle-ci atteint plus de 50% de couverture sur une ville. En réalité, l’opérateur dépasse les 700 villes avec une couverture partielle.

800, 1800 et 2600MHz et 4G+

Mobistar a décidé de déployer principalement son réseau 4G grâce à la bande de fréquences des 800 MHz. Le but était d’offrir rapidement une couverture correcte du territoire en atteignant un déploiement équivalent à la 2G d’ici à la fin 2015.

LTE-AdvancedLe 1800 MHz est déjà un peu utilisé à certains endroits comme bande de fréquences unique 4G. Mais à terme cette bande de fréquences viendra compléter le 800 MHz.
Le but étant d’offrir grâce à cela un réseau 4G+ ou LTE-Advanced. Réseau qui se sert de l’agrégation de fréquences pour augmenter les débits de façon substantielle.
Cependant il faudra pour cela attendre des smartphones compatibles qui devraient arriver d’ici quelques mois.

En attendant, Mobistar travaille déjà afin de maîtriser la technologie et être apte à lancer commercialement ce réseau. On se rappellera que Mobistar à un réseau 4G+ actif dans la ville de Malines (Mechelen) sur lequelles des test ont permis des débits de 213 Mbps grâce à un réseau avec une agrégation de 20 MHz en 1800 et 10 MHz en 800 MHz.
Heureusement, la conversion du réseau 4G en 4G+ se fera naturellement en permettant aux smartphones 4G uniquement de rester compatibles.

Il faut toutefois savoir que le 800 MHz a théoriquement le désavantage d’avoir une largeur de bande de 10 MHz contre 15 MHz pour le 1800 MHz. Néanmoins, dans la pratique ce point est souvent compensé par une meilleure réception du signal 800 MHz. Hors, en radio « data » meilleur signal veut dire souvent meilleur débit.
Au final, excepté la zone très proche de l’antenne, vous obtiendrez un débit équivalent, mais surtout du réseau 4G bien plus loin.

Pour le 2600 MHz, vu la très faible portée, cette bande de fréquences viendra dans le futur s’ajouter dans des zones à forte demande de trafic pour soulager les autres fréquences.

Mobistar-4G-23-06-2014

Voice over LTE ou VoLTE

Un réseau 4G est 100% IP, si cela permet une très grande flexibilité, cela pose toutefois un problème pour y faire transiter la voix en gardant un cœur de réseau à l’image de la 2G et de la 3G.
Les opérateurs dans le monde ont alors majoritairement fait le choix d’attendre qu’une norme soit disponible. Cette norme est la Voice over LTE (ou VoLTE), c’est à dire faire de la voix sur IP à l’image du SIP.

Malheureusement, cela implique deux choses : une grosse mise à jour du système qui gère les appels côté opérateurs, mais aussi des terminaux compatibles. Ce travail est bien sûr important et demande pas mal de réglages et de tests. Si les changements sont déjà majoritairement faits, il reste encore la phase de validation et de test qui se terminera probablement avec les premiers terminaux commercialement disponibles.

Mais le passage au VoLTE aura un autre impact, la manière dont vous communiquez va évoluer et les interfaces de vos smartphones évolueront. Avec, par exemple, le grand retour des appels visuels ou toute autre fonctionnalité comme le partage en temps réel de votre position (en fonction des comptabilités des smartphones).

L’amélioration de la 3G

En termes de parc de téléphones mobiles, 25% sont encore uniquement 2G. Heureusement, seule une maintenance est nécessaire en ce qui concerne ce réseau technologiquement vieillissant.

La 3G représente la plus grosse part des smartphones, plus de 50% sont compatibles avec ce réseau comme meilleure technologie. A cela s’ajoute aussi la part des smartphones 4G qui sont normalement tous compatibles aussi avec la 3G.
Propagation à la campagneOr il faut bien l’avouer, le réseau 3G souffre encore d’un retard principalement dû à la fréquence de 2100 MHz utilisée qui ne permet pas une bonne couverture.
Mobistar continue d’investir en déployant un plus grand nombre de sites 3G sur la bande de fréquences des 900 MHz. De quoi rattraper petit à petit le taux de couverture de la 2G.

C’est le parc de smartphones qui déterminera si la 3G devra un jour être aussi importante que la 2G ou si un bond vers la 4G se fera directement.

Plus d’informations

Merci Jessica Dussart (@g6kd) pour le logo de l’article et l’aide pour le texte.

The futur of Mobistar


Laisser un commentaire