Browse Month

mars 2014

B-box 3, un échange chez Belgacom

BelgacomDepuis début 2014, j’avais remarqué des problèmes avec ma b-box3 ayant à peine 6 mois. Le problème concernant la non-réponse à mes requêtes DNS certains jours, mais toujours le soir après 22 h en général, j’ai bien sûr commencé à chercher si le problème ne venait pas de quelque chose chez moi : mauvais câblage, client réseau défectueux, voir un virus. Mais après plus d’un mois, je n’ai pas réussi à isoler quelque chose.

Belgacom EvaJ’ai donc fini par prendre contact avec Belgacom via le compte Belgacom_Eva_FR sur Twitter fin février 2014. Après une explication et quelques échanges, on me propose un échange de b-box 3. Je reçois un code d’échange afin de me rendre dans un Belgacom Center afin de réaliser l’échange. On me précise de demander si possible une Sagemcom. Je fournis l’ancienne b-box 3, le numéro d’échange et me voilà en possession d’un kit d’échange contenant une nouvelle b-box 3 avec câble d’alimentation et câble RJ11.

Il faut en effet savoir que Belgacom a l’habitude d’avoir plusieurs fournisseurs pour un même produit. Si extérieurement tous ont le même style, il existe deux constructeurs de b-box 3 : Technicolor pour la première que j’ai eu et Sagemcom pour celle après l’échange.

b-box3 backAu début de l’échange, j’ai eu la désagréable surprise de surprendre la b-box3 redémarrer deux fois à deux jours d’intervalles. On m’avait dès lors proposé le passage d’un technicien pour venir vérifier sur place. Mais après les deux redémarrages, elle a fini par se stabiliser. J’ai fini par annuler le rendez-vous avec le technicien.

Par contre, depuis l’introduction du « Dynamic Line Management », tout changement de matériel ou toute coupure trop fréquente de la ligne fait un retour à un profil par défaut qui, si la ligne le permet, est de 30mbps. Ce qui dans mon cas est problématique sachant que j’ai également trois décodeurs TV. Et passer de 50mbps à 30mbps apporte malheureusement de grandes restrictions au niveau de la flexibilité du service TV.

Me voici donc depuis un mois avec 30mbps. En comparaison, lorsque j’avais installé la b-box 3 en juillet 2013, il m’avait fallu attendre pratiquement deux mois afin d’avoir à nouveau 50mbps que j’avais depuis décembre 2012 sur ma b-box 2.

Reste à attendre maintenant, mais les problèmes constatés de stabilités de la b-box 3 semblent eux avoir disparu, en tout cas après 1 mois.

SnapPea : Photos, SMS, contact et applications de votre Android via un navigateur web

Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir chercher un câble USB et chercher comment le brancher à un ordinateur pour pouvoir facilement récupérer les photos se trouvant sur un smartphone sous Android. Tout comme devoir sortir de sa poche toutes les 30 secondes pour répondre à un SMS.

La solution ? SnapPea

Le principe de l’application est de vous permettre de gérer et d’interagir avec votre android via un navigateur.

  • Envoyer des photos et des vidéos sur votre smartphone ou récupérer celle que vous avez dessus.
  • Lire les SMS que vous recevez et en envoyez de nouveau.
  • Voir et gérer vos contacts.
  • Voir les applications installées et en installer de nouvelle grâce à un fichier APK.

Le fonctionnement est assez simple, vous installez une application sur votre Android, vous le connectez ensuite à votre compte Google.
Ensuite via un ordinateur, vous vous rendez sur le site de snappea. Vous vous connectez avec votre compte Google. Cela vous donne ainsi accès aux différentes fonctionnalités.
Le système permet une utilisation des réseaux mobiles ainsi que les réseaux WiFi. Particularité, si vous vous connectez via le même réseau WiFi ou LAN, l’accès se fait en direct entre le navigateur et le devices Android.

Il existe également une application Windows ainsi qu’une extension Google Chrome.

Ou va la 4G en Belgique ?

Après deux mois d’études des différents documents lié aux permis d’environnements disponibles sur les sites internet de l’IBPT (Wallonie et Flandre) et de l’IBGE (Bruxelles),je vous présente à travers cet article les différentes constatations que j’ai eus l’occasion de faire sur la direction que prend la 4G en Belgique.

Toutes ces constatations tiennent compte des permis déjà accordés, ceux encore en cours ou ceux éventuellement refusés. Il ne s’agit pas des sites actifs sur le terrain.

Le nombre de dossiers

Première constatation, Proximus en est aux environs de 1150 sites, Base 775 et Mobistar à 650.

Dans 99 % des cas pour Proximus et Base, les demandes concernent l’utilisation de la bande de fréquences des 1800 MHz pour le LTE.
Au contraire, Mobistar a un grand nombre de demandes dans les différentes bandes de fréquences que sont le 800mhz, le 1800mhz ou le 2600 MHz. Mobistar a aussi la particularité d’avoir un nombre élevé de sites ou une demande existe pour plusieurs fréquences.

Proximus

Le réseau mobile de Belgacom se focalise sur la très bonne couverture des zones choisies, on notera les grandes villes du pays ainsi que la côte belge. Le principe semble être un élargissement toujours plus grand des zones autour des villes de départ.

Proximus-20140305-4G

Base

Le plus jeune des opérateurs en Belgique semble pour sa part avoir une stratégie légèrement différente. La couverture des grandes villes principalement leurs zones centrales tout en étendant la couverture en couvrant les autoroutes qui relient les grandes villes entre elles.

Base-20140305-4G

Mobistar

L’opérateur qui n’a pas encore ouvert commercialement son réseau semble se concentrer sur les grandes villes, mais aussi sur certaines plus petites. L’obligation de couvrir de petite ville qu’ils ont suite à l’obtention du troisième lot 800 MHz ne doit pas y être étrangère.

Mobistar-20140305-4G