Browse Month

juin 2013

Quel changement avec Android 4.2.2 sur le Sony Xperia Z build 10.3.A.0.423

Sony a lancé le déploiement d’Android 4.2.2 sur le Sony Xperia Z le 25 juin. Le build 10.3.A.423 apporte un certain nombre de changements. Qu’il s’agisse de changement cosmétique ou d’améliorations liés à Android 4.2.2. En voici un petit résumé de celle constatée.

Android 4.2.2 sur le Sony Xperia Z

Nouveau Lockscreen

Le lockscreen accueil un look bien plus sympa. Et supporte en plus les widgets.

LockscreenNouvelles icônes pour les opérations rapides

Les icônes d’activation et de désactivation rapide accueillent maintenant la légende de ce qu’elles représentent.

Bouton

Un fond plus clair

Les barres de notifications continuent de changer de couleur. Elles sont maintenant gris clair et très transparentes lorsque vous affichez vos bureaux.

Homescreen
Le bureau avec widget, dossier et raccourcis

Des copies d’écran par bouton

Dorénavant, fini les copies d’écran avec le bouton « on/off » et la sélection à l’écran de l’option. Il faudra dorénavant utiliser la fonctionnalité en appuyant de façon simultanée sur « on/off » et volume vers le bas.

Menu éteindre

my Xperia

Une nouvelle fonctionnalité pratique permettant de localiser, faire sonner ou de verrouiller votre téléphone à distance. Rendez-vous sur myxperia.sonymobile.com via votre navigateur. Et dans « Réglages > Xperia > MyXperia » pour l’activer sur votre Smartphone.

my Xperia

L’absent

On notera l’absence de photosphère 360, une fonctionnalité de l’application photo native d’Android 4.2

Conclusions après la mise à jour d’Android 4.2.2 sur le Sony Xperia Z

Outre les changements cosmétiques, la réactivité semble bien plus grande sur les différentes interfaces. Restera à voir l’impact sur la batterie par exemple. D’autres changements indirects sont aussi à prévoir, comme celles des nouvelles fonctionnalités dans les applications offertes qu’à partir d’Android 4.2.

Bon amusement avec votre Xperia Z

Ce que j’attends de Windows 8.1

Utilisant Windows 8 depuis bien avant ça sortit, via les alpha, les bêta ou par mon compte MSDN du travail. Je suis pas loin des deux ans d’utilisation et de chose qui me manque. Je profite de l’annonce de la sortie prochaine de Windows 8.1 pour faire une petite liste des fonctionnalités que j’attends de cette nouvelle version de Windows.

J’utilise maintenant au quotidien trois « ordinateurs » équipés de Windows 8.

  • Un portable Dell sous Windows 8 Pro au travail.
  • Une Microsoft Surface sous Windows RT récemment reçu au travail.
  • Une tablette tactile Samsung avec docking clavier à la maison sous Windows 8.

Windows

Une vraie division d’écran

Actuellement, la seule possibilité est d’avoir une application et une petite partie de l’écran consacré à une autre. Je rêve d’avoir la possibilité d’avoir au moins deux applications ayant chacune la même largeur.

Actuellement

Le soir et la DH

 Mon rêve

Dual 8.1

La gestion complète des paramètres via Modern UI

Actuellement, il faut encore beaucoup se rendre dans l’ancien panneau de configuration pour certaines options. Ce qui ne pose pas de problème quand on est avec une souris et un clavier, en est un bien plus grand en mode tactile

Paramètres dans Modern UI. Rendre tout disponible dans Modern UI serait idéal, mais il reste tellement de travail. Et je ne parle même pas encore des outils d’administration.

Un Windows Store qui donne envie

Windows Store

Pour moi, le Windows Store est peut-être la raison d’un certain petit échec de Microsoft qui est lié à sa jeunesse dans le domaine des magasins d’applications. Le système à une belle façade, mais manque un peu d’aménagement intérieur. Excepté en ouvrant chaque application, le système ne permet pas vraiment de découvrir de nouvelles choses. C’est simple, 90 % des applications que j’ai sont celles que je savais qui existait sous Modern UI. J’en ai découvert très peu en me baladant dans le Windows Store.

Pour finir

Il n’y a pas tellement de chose que j’attends. J’utiliserais surement pas mal de nouveautés du système. Le menu démarré ne me manque pas, tout comme le besoin de démarrer sur le bureau. J’ai hâte de l’essayer, aussi bien sur tablette que sur ordinateur.

Yahoo météo, un widget météo lié à Flickr

J’ai changé récemment le launcher de mon Sony Xperia Z. N’ayant plus de widgets météo, j’ai installé celui offert avec « Yahoo météo ». Cette application à la particularité de mettre comme fond de widget, des images liées à la météo du moment et montrant des lieux de la ville choisie.

Le widget existe sous trois formats.

  1. 1×1 avec une petite icône indiquant la météo, la température et la localisation
  2. 2×2 avec en plus la date, l’heure, les températures maximales et minimales attendues, un petit texte décrivant la météo ainsi qu’une image de fond.
  3. 4×2 a comme différences d’indiquer en grand l’heure et d’avoir à nouveau l’icône représentant la météo actuelle.

Sony Xperia Z - 3 widgets

La particularité de ce widget est de se baser sur Flickr pour afficher des images de fond en rapport avec la météo et le lieu. Il faut pour cela que l’image soit sélectionnée dans un groupe sur Flickr.
Plus d’informations sur : http://www.flickr.com/groups/projectweather/

L’application et le widget sont disponibles pour Android. Mais l’application est elle aussi disponible sur iOs.

Voici ce que ça donne sur mon Sony Xperia Z avec le launcher Nova.

Sony Xperia Z

Et voici sur la Nexus 7.

Nexus 7

Yahoo Météo
Yahoo Météo
Développeur: Yahoo
Prix: Gratuit
Nova Launcher
Nova Launcher
Développeur: TeslaCoil Software
Prix: Gratuit
Yahoo Wetter
Yahoo Wetter
Développeur: Yahoo
Prix: Gratuit

J’ai choisi ma tablette pour le travail, la Microsoft Surface

J’ai pris la décision concernant le choix de ma tablette pour le travail. Cet article est simplement la réponse à « iPad, Android, Windows RT ? Quelle tablette choisir ? »

Et mon choix final est la Surface de Microsoft tournant sous Windows RT

Microsoft Surface

 

La raison au final est assez simple, le but est clairement d’avoir du matériel éducatif. Notre environnement étant principalement du Microsoft, autant y rester. Que cela soit pour moi ou pour un collègue.

Un point positif que je n’avais pas relevé au début est celui d’avoir facilement deux applications qui tournent en même temps. Par exemple pour la prise de note. Et Windows 8.1 annonce des améliorations dans le domaine.

Le dernier point à quand même jouer, c’est celui de la présence des produits Office RT avec Word, Excel, PowerPoint et OneNote. Microsoft a annoncé Outlook RT avec la mise à jour Windows 8.1

La proposition est transmise à mon employeur. Reste à voir si elle sera acceptée.

Les bureaux de mon Sony Xperia Z

Voici un microarticle présentant les bureaux de mon Sony Xperia Z.
Pour comparer, je vous propose de lire l’article de Thibaudd sur les springboard de son iPhone : What on my Springboard

Le bureau principal

Premier bureau
Mon écran principal se compose de :
– 3 widgets (Météo, horloge et gestion d’alimentation)
– 4 raccourcis d’applications
– 4 dossiers d’applications

Le widget météo ouvert

Screenshot_2013-06-10-14-00-29

Le widget connectivité ouvertScreenshot_2013-06-10-14-00-44

Le dossier réseaux sociauxSocial network

Le dossier musiqueMusique

Le dossier Google

Google

Le dossier Sony

Sony

Mon second bureau avec des applications plus secondaire

Deuxième bureau

iPad, Android, Windows RT ? Quelle tablette choisir ?

iPad Android WindowsRTDans la lignée de l’article « iPhone, Nexus, Lumia et moi ? Quel smartphone choisir ? » de « Thibaudd », j’écris ce petit article concernant la recherche d’une tablette pour mon travail, mon choix se fera entre un iPad, une Android ou une Windows RT.

Les besoins ?

L’accès à un système d’achat d’eBooks, avoir une bonne batterie et un écran de bonne qualité avec une préférence pour un modèle de 10 pouces.

Les éventualités à tenir en compte

Ma société développe actuellement une application sur iPad. Elle pourrait m’être utile, mais n’est pas forcément une nécessité première. Sachant que l’iPad a le prix le plus élevé. Ce ne serait que la raison pour justifier ce choix.

La seconde éventualité est qu’elle pourrait me servir au quotidien dans mon travail de System Administrator, pour me donner accès aux informations disponibles principalement via des sites intranet ou des fichiers Microsoft Office sur un Sharepoint.

iPad

2012-ipadrd-step1-black

La tablette d’Apple est probablement à un avantage, du moins dans un premier temps. Il permet l’accès à diverse boutique d’eBook, comme celle d’Amazon, j’ai nommé Kindle.
Il a aussi l’avantage d’être connu pour avoir un très bon écran, une bonne autonomie et probablement d’avoir un des plus larges choix d’application. Il a aussi pour lui d’avoir déjà plusieurs applications de mon entreprise disponible. Et de façon plus externe, c’est probablement la plateforme que je connais le moins en détail, et je pourrais l’apprendre bien plus en profondeur.

Android

Nexus10

Les différentes tablettes tournant sous Android ont plusieurs avantages. Les premiers sont bien sur le prix plus petit et l’ouverture sur le monde. La boutique d’Amazon est bien sûr aussi disponible et un certain nombre de tablettes offrent de très bons écrans.
Ma société à déjà l’une ou l’autre application et probablement d’autre dans le futur. Nous avons qu’une seule tablette Android dans la société et il faut bien avouer qu’elle est moins demandée aussi. Mais certains modèles offrent des fonctionnalités intéressantes, comme une Galaxy Note avec son stylet.

Windows RT

Microsoft Surface

Il faut l’avouer, j’ai penser à une tablette Windows RT que bien après les deux précédents. Sachant qu’en premier elle n’embarque par d’application de ma société, c’est un grand désavantage. Pourtant du côté des points positifs on retrouve un environnement un peu plus proche du monde professionnel et surtout offre la suite Microsoft Office RT. De quoi me servir un peu plus par exemple pour éditer les fichiers se trouvant sur un Sharepoint.

Que faire ?

C’est rare, mais je crois qu’il n’y aura aucune tablette pouvant répondre à tous besoins de façon pratique et utile. La question se pose probablement de savoir sur quoi je vais faire une croix et donc qu’elle sera le choix final.

Update du 13 juin
Voici mon choix final : J’ai choisi ma tablette pour le travail, la Microsoft Surface

Débriefing de l’expérience d’ambassadeur pour le Sony Xperia Z

Après quatre semaines en tant qu’ambassadeur pour le Sony Xperia Z, je voulais faire un débriefing sur la façon dont j’ai vécu cette expérience.

Mais pour commencer, il y a pour moi quatre catégories de personnes qui parleront d’un produit sur internet.

  • Les équipes marketing de l’entreprise. Qui parleront en bien de tout sans réellement se comparer à un autre produit. Sauf s’il est mieux d’une façon bien précise.
  • Les ambassadeurs externes, comme j’ai été pendant quatre semaines, qui devront parler de leur expérience positive avec le produit.
  • Les testeurs, qui parleront du bon et du mauvais. Ici seule la peur d’éventuellement ne plus recevoir des appareils pourrait faire que certains arrondissent un peu les angles.
  • Les utilisateurs finaux qui parleront de leur expérience bonne ou mauvaise avec toute la subjectivité que ça comporte

La catégorie des ambassadeurs est pour moi peut-être la plus compliquée et surtout la plus difficile à faire comprendre au public qui lira l’article. Car il devra uniquement parler des choses positives que son expérience aura apportées avec le produit. Par exemple comment son esprit créatif pourra utiliser une fonction. Comment il pourra utiliser une fonction pour passer du temps, etc.

Mise en situation

Lors de la soirée où j’ai pris possession du Sony Xperia Z, on m’a demandé si la mission allait être « facile ». J’ai répondu directement « Oui ça ira », j’ai déjà fait des tests du genre dans le passé ». Mais directement en disant cela, je me suis dite quand faite, je ne devais pas aborder la chose de la même façon.

À l’époque où j’écrivais des tests de GSM et smartphone, mon but était de voir la fiche technique du téléphone. Tester toutes les fonctionnalités jusqu’au bout et voir ce qui était bien, et ce qui n’était pas bien. Autant félicité que critiquer, en tenant compte par exemple du prix comme base.

Je me suis donc mis à voir ce qu’était un rôle réel d’ambassadeur « externe ». Voici à quoi je suis arrivé comme « règles » :

  • Pour moi c’est :

    1. Utiliser le produit normalement tout en ayant à l’esprit d’utiliser le plus de fonctionnalités possible ainsi que les éventuelles nouvelles offertes.
    2. Être le plus objectif possible
    3. Tenir compte de son profil d’utilisateurs, mais aussi d’un profil plus généraliste.
    4. Parler principalement du produit, sans trop le comparer.
  • Pour moi ce n’est pas :

    1. Parlé de ce qui est mieux ou moins bien
    2. Tenir compte uniquement de mon profil de geek
    3. Faire de la publicité de façon malhonnête
    4. Parler de détails techniques exclusivement

Le déroulement

J’ai donc reçu le smartphone un lundi soir. Je connaissais la fiche technique du Xperia Z, et ma première peur était de tester la fabrication « résistante à l’eau ». Peur qui s’est rapidement envolée quand j’ai dû récupérer le smartphone dans un grand vase rempli d’eau.

Bien sûr, à peine sorti de l’eau, je l’ai allumé pour voir qu’il fonctionnait bien. Je l’ai allumé sans carte sim, passer rapidement certains menus pour découvrir l’interface à la Sony.
Ayant été habitué à d’autres surcouches que celle de Sony, j’avais certaines habitudes. J’ai donc un peu été déçu et perdu au début. Ça été mon premier problème qui m’a fait changer mon approche. Je me suis mis dans la peau d’un utilisateur plus ouvert, qui découvre le système. Ou d’un utilisateur n’étant pas un geek comme moi. Au final, j’ai très vite appris à apprécier cette surcouche, et seule mon habitude de mes HTC était le problème. Certaines mauvaises habitudes ont été vite corrigées, au final j’exploite beaucoup mieux ce smartphone.

Ensuite, au fil de son utilisation, j’ai trouvé pas mal de bonnes choses, mais aussi quelques-unes de moins bonnes.  Les bonnes étaient pour certaines très subjectives, d’autres bien plus objectivent.
Par exemple dire que la surface arrière était très réfléchissante était juste une constatation assez objective. Par contre dire que le design est le plus beau est très subjectif et dépends surtout de l’avis de chacun sur la question.

Je me suis ensuite penché sur les possibilités offertes de base et celles qu’elles permettaient en plus grâce aux nombreuses applications du Play Store. Je parle par exemple du lecteur NFC allié à l’application NFC Task Launcher.

Il était surtout important de dire des vérités ou le doute était peu permis. Depuis que j’ai ce smartphone de 5″, j’utilise beaucoup moins ma tablette 7 » pour lire mes RSS via Feedly. Il s’agit certes de la vérité, mais le sortir au milieu d’une mission d’ambassadeur pourrait être la chose en trop.

Pour arriver aux divers articles, j’ai donc continué ma vie normale ou je trouvais des idées. Certains points ont peut-être été exagéré dans la façon de le montrer dans les photos ou les vidéos, mais il m’arrive souvent d’aller dans ma salle de bain et même jusque dans ma douche avec mon smartphone. Je l’utilise bien plus pour faire des photos. Qu’elle soit totalement inutile ou au contraire pour garder quelque chose en mémoire.

Voilà, cette aventure est officiellement terminée. Elle fut assez intéressante et m’a permis d’apprendre un certain nombre de choses ou de technique.

Quelques chiffres

Comme conclusions, je dirais que j’ai fait :

  • 35 tweets sur le sujet
  • 15 publications sur Google+
  • 14 publications sur Facebook
  • 9 publications sur Instagram
  • 6 articles sur ce blog + celui-ci
  • Un lien vers chaque publication du blog depuis Linkedin et Tumblr